• Compétitivité, transition écologique, image des céréaliers, innovations, territoires… Le congrès de l’Association générale des producteurs de blé et autres céréales (AGPB) qui s’est déroulé le 1er juin à la Maison des océans à Paris, a dressé quelques pistes stratégiques pour les prochaines années. Pas question pour les céréaliers, encore dans l’expectative, de succomber au faux-nez de la décroissance. 

  • Lancée en 2020 en réponse à la crise sanitaire, l’aide financière allouée aux saisonniers du secteur agricole pour leur logement est prolongée pour la saison 2021. Faiblement utilisé, ce soutien direct permet pourtant à un salarié agricole de toucher jusqu’à 600 € pour financer son hébergement.

    Ain Fil d’actu
  • Le 27 mai, le Conseil d'État a tranché : le gouvernement devra prendre d'ici six mois un décret pour préciser l'interdiction des nouveaux élevages de poules pondeuses en cage, prévue par la loi Egalim.

  • Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Bérangère Abba, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité, viennent de lancer le « Varenne de l’eau et de l’adaptation au changement climatique ».

  • Selon le dernier observatoire mondial du rosé présenté le 12 mai par FranceAgriMer et le conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP), la France reste sur la première marche du podium des pays producteurs de vin rosé mais aussi des consommateurs.

    Technique
  • Les négociateurs des trois institutions européennes ont constaté le 28 mai après trois journées d'intenses négociations leur incapacité à conclure un accord politique sur la future Pac. Les discussions techniques vont reprendre en vue de finaliser les pourparlers avant la fin du mois de juin.

  • Selon les premières estimations d’Agreste conjoncture au 1er mai 2021, les surfaces de fraises seraient de 3 400 ha, en retrait de 1 % sur un an ; et la production nationale annuelle (56 000 tonnes) diminuerait de 4 % sur un an, selon Agreste conjoncture.

    Technique
  • Malgré le discours ambiant, les végétariens et véganes restent encore très minoritaires dans la population, selon un sondage Ifop pour FranceAgriMer1. Ce sont les régimes flexitariens qui séduisent le plus les Français.