COMMUNICATION
« #Je tiens à ma terre » : une initiative qui valorise l’agriculture

La chambre d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes est à l’origine d’une série de vidéos qui mettent en avant les savoir-faire des hommes et des femmes qui font l’agriculture régionale. En partenariat avec Aura Gourmand et France 3, cette initiative a donné lieu à trois workshops sous la dénomination commune « Je tiens à ma terre ». 

« #Je tiens à ma terre » : une initiative qui valorise l’agriculture
« #Je tiens à ma terre » est une initiative portée par la chambre d’agriculture régionale en partenariat avec Aura Gourmand et France 3 pour parler et décrypter les métiers agricoles.

C’est une petite campagne de communication qui s’est frayé un chemin à l’occasion de la Semaine de l’agriculture française du 13 au 24 mai dernier. « #Je tiens à ma terre » : ce slogan fort de sens choisi par la chambre d’agriculture régionale est le point de départ qui a permis de pousser les portes d’une quinzaine de fermes et d’entreprises agricoles de la région. Des hommes et de femmes investis dans leur métier prennent la parole. Parmi eux, Christophe Chaize, producteur de viande dans la Loire explique les avantages de l’engraissement de ses animaux nourris exclusivement à l’herbe ; Damien Girard, fromager en Haute Savoie, revient sur les besoins en main-d’œuvre de l’AOP abondance ou encore ; Céline Lasherme, infirmière reconvertie en horticultrice en Haute-Loire témoigne de son choix de reconversion et des qualités nécessaires à sa nouvelle profession. Un éleveur de poules pondeuses, un maraîcher bio, une éleveuse de brebis et une éleveuse de chèvre, un agriculteur brasseur, un viticulteur, un producteur laitier en céréales, ainsi qu’un éleveur ovin, porcin, bovin lait et un producteur de fruits résument leurs pratiques vertueuses dans une vidéo d’environ minute.

Trois workshops témoignages

En parallèle de ces portraits vidéos, la chambre d’agriculture Aura a organisé trois workshops diffusés en direct sur YouTube, le 25, 26 et 27 mai. S’inspirant du même leitmotiv, la première diffusion nommée « #Je tiens à ma terre, j’en fais mon métier » a permis de « découvrir la diversité et la richesse des métiers agricoles et d’expliquer comment la création/reprise d’exploitations agricoles et l’accès à l’installation est accessible à un maximum de porteurs de projets, même s’ils sont hors cadres familiaux », précise sur sa plateforme en ligne la chambre d’agriculture Aura. À ce workshop sont intervenus Anthony Morel, éleveur laitier dans le Puy-de-Dôme nouvellement installé et Victor Garrivier, jeune étudiant en agriculture. Le lendemain, le workshop « #Je tiens à ma terre, elle me nourrit » visait à découvrir la dynamique économique et sociale autour des signes de qualité. Pierre Olivier, éleveur d’agneaux fermiers du Bourbonnais label rouge dans l’Allier, Éric Marchand, maraîcher bio dans le Rhône et Virginie Thouvenin, conseillère valorisation des produits fermiers à la chambre d’agriculture de l’Isère, sont venus témoigner. Enfin, la dernière soirée de témoignages, « #Je tiens à ma terre, je la protège » a mis la lumière sur « les agriculteurs et les agricultrices qui agissent au quotidien en alliant respect de l’environnement et contraintes économiques ». Impact carbone, préservation de la biodiversité, de la ressource et de la qualité de l’eau ont été les principaux sujets abordés par Lætitia Masson, conseillère en agronomie et environnement à la chambre d’agriculture de l’Isère ; Thomas Pacaud, responsable de l’équipe agronomie environnement à la chambre d’agriculture régionale et Joël Guillemin, conseiller à la chambre d’agriculture du Cantal.

Alison Pelotier

Pour retrouver ici toutes les vidéos et les replays des trois workshops.
Céline Lasherme
Céline Lasherme, horticultrice en Haute-Loire, fait partie des témoignages diffusés lors des trois soirées. ©France3 - Capture d'écran