CHAMBRE CONSULAIRE
Chambres d’agriculture : le spectre de la réduction budgétaire de retour

Malgré un financement préservé pour 2022, les chambres d'agriculture craignent de « se faire couper les ailes en plein vol » : l'État refuse de s'engager sur une stabilité budgétaire les années suivantes. Une « épée de Damoclès » pour le réseau engagé dans un vaste plan de modernisation, a rappelé l'APCA le 30 septembre.

Chambres d’agriculture : le spectre de la réduction budgétaire de retour
Les élus de l'APCA souhaitent ajouter au statut des chambres de nombreux éléments : intéressement global, primes sur objectif, rupture conventionnelle, télétravail, mobilité dans le réseau, etc.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres