Session plénière
« Un nouveau contrat de confiance doit être établi ! »

Patricia Flochon
-

Après la colère, les mobilisations, les espoirs, c’est la frustration qui prédomine dans les rangs de la profession agricole. Une profession qui pointe du doigt la lenteur de l’Etat à mettre en application certaines promesses, en appelle à « combler des trous dans la raquette » et à plus de pragmatisme. Retour sur les points sensibles abordés en session plénière de la Chambre d’agriculture du 18 mars.

« Un nouveau contrat de confiance doit être établi ! »
La session plénière s’est exceptionnellement tenue dans la salle des délibérations du Conseil départemental, avant la soirée festive dédiée aux 100 ans des Chambres d’agriculture. ©PF

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres