Du 19 au 21 juillet, sept feux de paille ou de foin se sont déclarés, nécessitant l'intervention de 104 sapeurs-pompiers, sur une durée cumulée de 16h30. Arnaud Cochet, préfet de l'Ain, appelle chacun à la plus grande vigilance, et rappelle certains reflexes pour limiter les risques.
7 incendies en trois jours : la préfecture appelle à la prudence

La préfecture de l'Ain a publié la semaine dernière un communiqué pour appeler les agriculteurs à la plus grande prudence lors des moissons.
« Les conditions météorologiques actuelles, combinées à la situation hydrique du département, font peser un lourd risque d'incendie sur notre territoire. Le nombre d'interventions du service départemental d'incendie et de secours est en hausse, en raison notamment des incendies provoqués par le moissonnage de la paille et du foin.
Les lames, ou d'autres pièces métalliques des engins agricoles entrant en contact avec une pierre, peuvent provoquer une étincelle sur des végétaux particulièrement secs cette année, puis un départ de feu. La chaleur de certaines pièces de ces engins peut également déclencher un incendie.
Du 19 au 21 juillet, sept feux de paille ou de foin se sont déclarés, nécessitant l'intervention de 104 sapeurs-pompiers, sur une durée cumulée de 16h30.
Arnaud Cochet, préfet de l'Ain, appelle chacun à la plus grande vigilance, et rappelle certains reflexes pour limiter les risques :
• Respectez les interdictions d'accès en période de risque (vent, sècheresse...)
• N'allumez pas de feu ou de barbecue à moins de 200 mètres de massifs boisés,
• N'utilisez votre voiture que sur les chemins autorisés,
• Campez uniquement dans les lieux autorisés, sécurisés et protégés,
• Maintenez les parcelles et les chemins d'accès débroussaillés,
• Si vous êtes témoin d'un départ de feu, donnez immédiatement l'alerte en composant le 18
(pompiers) ou le 112 (numéro européen d'urgence).
Par ailleurs, le brûlage de déchets verts est interdit : il constitue une source de pollution et un fort risque d'incendie. Le non-respect de cette interdiction est sanctionné d'une contravention de troisième classe, soit une amende d'un montant maximal de 450 euros.
Il est interdit, à l'intérieur ou à̀ moins de 200 mètres des espaces sensibles, c'est-à-dire des bois, forêts, plantations forestières, reboisements, landes, pré-bois et marais :
• D'allumer du feu ou d'y jeter des objets en combustion, y compris des mégots de cigarettes ;
• D'utiliser des feux d'artifices ou lanternes célestes (aussi appelées lanternes thaïlandaises) ;
• De réaliser des barbecues, méchouis, feux de camp. »
Plus d'informations sur ICI.