• Si les températures ont été globalement proches des normales de saison en mars, la pluviométrie a été en revanche très déficitaire. Largement dominé par un anticyclone, le troisième mois de l’année a été particulièrement ensoleillé mais surtout très sec.